Devenir proJe me lance ! ... et je flippe un peu...

Passons aux choses sérieuses !
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Glou Glou 3000
Ch'ti nouveau
Messages : 22
Inscrit depuis : 8 jours
Brasseur : Pro
A été remercié : 4 fois

Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Glou Glou 3000 »

Salut tout le monde,

Je viens de m'inscrire sur le forum, je copie ci-dessous mon message de présentation en développant un peu et en ajoutant quelques questions (désolé si ça fait trop d'un coup, dites-le moi et diviserai tout ça en plusieurs sujets distincts).

Brasseur amateur depuis environ 8 ans, je me lance dans la commercialisation d'un très petit volume sous le statut de micro-entrepreneur, à Graulhet dans le Tarn.

Ayant déjà une petite pico parfaitement fonctionnelle (2 cuves de 100L, une cuve de 70L, 3 fermenteurs de 100L, tout inox, pompe, refroidisseur à plaques et pas mal de petit matériel - il me manque juste un système d'embouteillage pas trop cher et efficace pour une personne seule), je n'envisage pas de gros investissements pour le moment. J'ai un fourgon pour le transport, et pas mal de matériaux mis de côté pour les travaux nécessaires dans le local (plomberie, électricité, carrelage), que je ferrai essentiellement moi-même. Donc pas d'emprunt à la banque.

Je compte produire dans une premier temps au max 240 L par mois. Je pourrais techniquement pousser jusqu'à 320 L, mais je pense qu'entre la paperasse et la vente je n'aurais pas le temps de tout faire convenablement. J'ai cependant déjà un bon réseau de clients potentiels.

Le local que je loue pour l'instant à un prix abordable (100 euros par mois) convient largement pour ce volume de production.

Je vous précise quels sont mes objectifs à plus ou moins long terme, pour que vous ayez une idée de la façon dont je vois les choses :

* Produire et vendre de la bière de qualité, avec des matières premières locales, à un prix abordable (j'aimerai rester autour de 5 euros le litre). Je privilégie la vente directe sur un petit volume de production. Je ne veux pas produire de la bière "de luxe" réservée à une clientèle aisée (ce qui est le cas, comme vous le savez, d'une grande partie de la production artisanale).
* Consigner les bouteilles et sensibiliser la clientèle sur la pollution liée au recyclage du verre.
* Gérer ma brasserie seul, de manière autonome.
* Diversifier ma production avec d'autres boissons fermentées peu alcoolisées (type Ginger Beer). Potentiellement plus rentables.
* Générer un revenu d'environ 700 euros par mois (pour le moment je suis allocataire du RSA).

Je me concentre dans ce fil de discussion sur la rentabilité. Je me suis déjà pas mal renseigné, j'ai réfléchi a un modèle économique qui me convient, mais bon j'imagine que certain.e.s d'entre vous savent qu'entre la théorie et la réalité il y a un grand pas qui peut générer pas mal d'angoisses. Je n'ai aucune expérience professionnelle dans ce domaine (et pas beaucoup d'expérience professionnelle tout court, d'ailleurs).

Je lis un peu partout qu'il vaut mieux voir plus grand que trop petit, que le statut de micro-entreprise n'est pas intéressant... et sur ce point je nage clairement à contre-courant. Je ne suis pas particulièrement attaché au statut de micro-entrepreneur (et je n'exclue pas de grossir un peu le volume de production a moyen terme) mais il me semblait que pour un aussi petit volume de production ça pouvait être intéressant. Je n'ai pas trop envie de taper dans les volumes préconisés par Brasseurs de France (300 HL). J'ai un peu la phobie des grandeurs... Et surtout j'aimerai rester maître de ma production, et ne pas devenir dépendant de gros clients.

Ça vous paraît irréaliste ? (je m'adresse ici en priorité à des brasseurs ayant une certaine expérience du statut de micro-entreprise, ou connaissance de l'expérience de brasseurs qui sont parvenus à une certaine rentabilité sur de petits volumes de production).
Dernière modification par Glou Glou 3000 le 05 août 2022 1:05, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1231
Inscrit depuis : 3 ans 2 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 16 fois
A été remercié : 134 fois
Contact :

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par neo64 »

Salut,

Pas pro mais j'ai du mal à comprendre comment on peut vendre de la bière à 5€ le litre t'as couché sur papier combien tu gagnes d'argent sur 1L à 5€ et t'as décomposé les coûts (bouteille, capsule étiquette, matière première, douane, impots) ?

Je compte pas me lancer mais ça m'intéresse par curiosité :)

En tous cas bienvenu et bon courage à toi ;)
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Glou Glou 3000
Ch'ti nouveau
Messages : 22
Inscrit depuis : 8 jours
Brasseur : Pro
A été remercié : 4 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Glou Glou 3000 »

neo64 a écrit : 04 août 2022 23:10 Salut,

Pas pro mais j'ai du mal à comprendre comment on peut vendre de la bière à 5€ le litre t'as couché sur papier combien tu gagnes d'argent sur 1L à 5€ et t'as décomposé les coûts (bouteille, capsule étiquette, matière première, douane, impots) ?

Je compte pas me lancer mais ça m'intéresse par curiosité :)

En tous cas bienvenu et bon courage à toi ;)

Alors, à la grosse louche (difficile pour moi d'être plus précis à ce stade, j'espère juste ne pas être complètement à côté de la plaque) :

Coûts de production en micro-entreprise (pas de remise TVA).
Calculs à la louche pour 240 litres de production (3 brassins de 80 L).


malt : 60 / 240 = 0,25 euros par litre
houblon : 100 / 240 = 0,4
gaz : 50 / 240 = 0,2
sucre : 20 / 240 = 0,1
bouteille : 40c l'unité *2 = 0,80
eau : 30 / 240 = 0,1
elec : 20 / 240 = 0,1
taxes : 100 / 240 = 0,4
loyer : 100 / 240 = 0,4
frais additionnels = 0,25

total : 3 euros


Donc sur un prix de vente à 5 euros le litre le bénéfice est de 2 euros.
C'est bien sur très approximatif.

En ce qui concerne le prix du marché, 5 euros le litre est un prix plutôt bas, mais pas non plus complètement hors normes.
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1231
Inscrit depuis : 3 ans 2 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 16 fois
A été remercié : 134 fois
Contact :

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par neo64 »

Salut,

Loin de moi l'idée de vouloir te décourager bien au contraire mais je pense que tu as sous évaluer les taxes et impots que tu vas avoir à payer :
le taux d'imposition pour une activité de vente de marchandises est de 12.8% sur le chiffre d'affaire donc sur 5€ c'est 0.64€

Plus les frais de douane qui semblent être pour la bière de 7,70€/hl/degré
https://www.douane.gouv.fr/fiche/droits ... lcooliques

donc si tu fais une bière à 6 ABV 0,462€/L

Je ne vois pas le prix des étiquettes (ça coute très cher attention surtout en petite série) ni des levures.

Après je suis pas pro certains pourrons certainement apporter des réponses plus précises que moi

Tiens nous au courant de tes avancés je vois de plus en plus de brassam qui se pose ce genre de question et qui bloquent sur la dernière étape : le coût et la marge réèle qu'on peut dégager :wink:
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Glou Glou 3000
Ch'ti nouveau
Messages : 22
Inscrit depuis : 8 jours
Brasseur : Pro
A été remercié : 4 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Glou Glou 3000 »

neo64 a écrit : 05 août 2022 8:18 Salut,

Loin de moi l'idée de vouloir te décourager bien au contraire mais je pense que tu as sous évaluer les taxes et impots que tu vas avoir à payer :
le taux d'imposition pour une activité de vente de marchandises est de 12.8% sur le chiffre d'affaire donc sur 5€ c'est 0.64€

Plus les frais de douane qui semblent être pour la bière de 7,70€/hl/degré
https://www.douane.gouv.fr/fiche/droits ... lcooliques

donc si tu fais une bière à 6 ABV 0,462€/L

Je ne vois pas le prix des étiquettes (ça coute très cher attention surtout en petite série) ni des levures.

Après je suis pas pro certains pourrons certainement apporter des réponses plus précises que moi

Tiens nous au courant de tes avancés je vois de plus en plus de brassam qui se pose ce genre de question et qui bloquent sur la dernière étape : le coût et la marge réèle qu'on peut dégager :wink:
Merci pour ta réponse.

Si je tiens compte de tes corrections, je serais alors plutôt à 1,1e de taxes (douanes + impôts).

Je rajoute également 0,2e pour la levure.

Les prix des bouteilles + capsules + étiquettes est très approximatif, étant donné que je compte mettre en place un système de consigne... et pour que ça fonctionne, j'aimerai ne pas coller d'étiquette sur la bouteille, mais plutôt utiliser une étiquette cartonnée imprimée recto / verso, perforée et tenue autour du goulot avec un élastique (si toutefois ça passe niveau réglementation). Difficile de dire pour l'instant combien ça va me coûter en plus ou en moins.

Je récapitule :

Coûts de production en micro-entreprise (pas de remise TVA).
Calculs à la louche pour 240 litres de production (3 brassins de 80 L conditionnés en bouteilles de 50cl consignées).

malt : 60 / 240 = 0,25 euros par litre
houblon : 100 / 240 = 0,4
levure : 55 / 240 = 0,2
sucre : 20 / 240 = 0,1
bouteille : 40c l'unité *2 = 0,80
eau : 30 / 240 = 0,1
elec : 20 / 240 = 0,1
gaz : 50 / 240 = 0,2
loyer : 100 / 240 = 0,4

frais additionnels = 0,25
impots : 0,7
douanes : 0,4

Ce qui nous amène à environ 4 euros de coût de fabrication.

Avec 1 euros de marge par litre, pour atteindre un revenu de 700 euros il faudrait que multiplie mon volume de production par 3. J'y viendrais surement si je n'ai pas le choix. Faut que je fasse d'autres calculs pour la Ginger Beer, mais j'espère que ça me permettra de réduire le volume.

Si quelqu'un a d'autres corrections a apporter, ou des doutes sur mes calculs, n'hésitez pas ;)
Avatar de l’utilisateur
Meishir
Arpette
Arpette
Messages : 417
Inscrit depuis : 4 ans 5 mois
Mon équipement : 1 moulin à malt, 4 seaux dont 1 avec robinet et socle de filtration (3x30l et 1x10l), 1 marmite 20l + 1 de 38l, serpentin cuivre, fourquet, thermomètre, densimètre, réfractomètre, iode, cave à vin de service reconvertie en cave de fermentation, congélateur reconverti en cave de fermentation
Brasseur : Amateur
Localisation : Bourg la Reine
A remercié : 6 fois
A été remercié : 24 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Meishir »

Salut Glou Glou 3000 (pourquoi 3000 ?)

Ton approche m’intéresse et me donne une idée du coût de production en tant qu’amateur, question que je ne me suis jamais réellement posé ; et comme les autres retours portent sur des volumétries bien au-delà de ma petite production et sur des proces différents, les valeurs annoncées ne sont pas comparables.

Dans une approche professionnelle (pour en vivre totalement ou partiellement), il te manque un élément essentiel qui va te bouffer ta marge : le coût d’usure du matériel (les amortissement en compta).

Même si tu disposes du matos maintenant, il faudra le remplacer (trésorerie ou remboursement d’emprunt), donc à prendre en compte dans ton reste à vivre sur le moyen / long terme.
Sauf à dire que tu as une autre activité qui vient te renflouer à chaque fois que tu dois faire une dépense d’investissement, mais c’est alors une autre approche.

Je n’ai pas vu non plus le coût des assurances.

Bonne chance et tiens nous au courant.
Si je brasse, affirmatif ! Quoi des noms ? No comment ... (Serge Gainsbourg ?)
Avatar de l’utilisateur
Penn-Maen
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 11027
Inscrit depuis : 10 ans 2 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Miss Vilaine \o/ viewtopic.php?t=39535
Brasseur : Amateur
Localisation : Morbihan centre
A remercié : 649 fois
A été remercié : 1253 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Penn-Maen »

pas pro, mais 2 questions me viennent à la lecture du topic :

- tu consignes, mais as-tu intégré les coûts de nettoyage ? 500 à 1500 bouteilles à laver par mois, c'est chronophage et surtout consommateur d'eau...
- as-tu intégré le coût de gestion des biodéchets et des eaux d'effluents ?

Je suppose que les frais de livraisons (compris provision pour entretien et frais mécanique), emballages (cartons) sont dans la ligne "frais additionnels" ?
Regarde, écoute, questionne, apprend, transmet, recommence sans cesse
Disclaimer : je dis certainement plus de conneries que la moyenne, alors vérifiez ! :oops:

SE PRESENTER ...et... Guide pour débutants
Glou Glou 3000
Ch'ti nouveau
Messages : 22
Inscrit depuis : 8 jours
Brasseur : Pro
A été remercié : 4 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Glou Glou 3000 »

Meishir a écrit : 05 août 2022 10:56 Salut Glou Glou 3000 (pourquoi 3000 ?)

Ton approche m’intéresse et me donne une idée du coût de production en tant qu’amateur, question que je ne me suis jamais réellement posé ; et comme les autres retours portent sur des volumétries bien au-delà de ma petite production et sur des proces différents, les valeurs annoncées ne sont pas comparables.

Dans une approche professionnelle (pour en vivre totalement ou partiellement), il te manque un élément essentiel qui va te bouffer ta marge : le coût d’usure du matériel (les amortissement en compta).

Même si tu disposes du matos maintenant, il faudra le remplacer (trésorerie ou remboursement d’emprunt), donc à prendre en compte dans ton reste à vivre sur le moyen / long terme.
Sauf à dire que tu as une autre activité qui vient te renflouer à chaque fois que tu dois faire une dépense d’investissement, mais c’est alors une autre approche.

Je n’ai pas vu non plus le coût des assurances.

Bonne chance et tiens nous au courant.
3000... je ne sais pas vraiment, un petit côté futuriste, je trouve que ça sonne bien ;)

Je n'ai effectivement pas pris en compte le coût d'usure du matériel, qui me semble trop compliqué a calculer.
Je n'ai pas d'autre activité rémunératrice.

Et je n'ai pas pris en compte non-plus le prix des assurances, je vais me pencher là-dessus.
Penn-Maen a écrit : 05 août 2022 11:13 pas pro, mais 2 questions me viennent à la lecture du topic :

- tu consignes, mais as-tu intégré les coûts de nettoyage ? 500 à 1500 bouteilles à laver par mois, c'est chronophage et surtout consommateur d'eau...
- as-tu intégré le coût de gestion des biodéchets et des eaux d'effluents ?

Je suppose que les frais de livraisons (compris provision pour entretien et frais mécanique), emballages (cartons) sont dans la ligne "frais additionnels" ?
Pour la consigne j'aimerai déléguer à une coopérative (ça ne me paraît effectivement pas rentable ni écologique de faire le nettoyage moi-même) J'attends encore un devis.

Je n'ai pas intégré non-plus la gestion des biodéchets et des eaux d'effluents. Pas trop d'infos là-dessus pour l'instant.

Merci pour vos retours.
Avatar de l’utilisateur
sirhotman
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2103
Inscrit depuis : 12 ans 11 mois
Je suis tuteur : oui
Mon équipement : Amateur : cuve automatisée DIY de 50L
Pro : Pico bricolé pour 190L de mout en infusion monopalier.
Brasseur : Amateur
Localisation : Nanton
A remercié : 68 fois
A été remercié : 132 fois
Contact :

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par sirhotman »

Pour le lavage des bouteilles, j'ai un devis actuel à 0.20HT/bouteille quelque soit le volume. Ca te laisse une idée.

Un marge de 2€ du litre ça me parait vraiment ricrac pour en vivre, idéalement à la CMA on m'avait donné 70% de marge pour la vente direct. Avec ce chiffre je sort des bouteilles à 6€ la 75cl et ça génère une bonne rentabilité de la brasserie. On remet dans le contexte c'est une activité secondaire pour moi et mes volumes sont faibles (20HL/ans) mais la brasserie s'autofinance et me permet quelques extra. C'est ce que je visais donc c'est bon. Mais pour en vivre réellement faut taper dedans vraiment et je met en garde par rapport à la vie de famille, le nombre d'heures de travail est assez dingue et sous estimé et il faut que tout le monde sache dans quoi il s'engage ;)

Cout de traitement des bio déchets, c'est variable, soit tu peux avoir une convention de don avec un agri soit tu es en ville et c'est bien plus cher. L'assainissement si tu es déjà raccordé et que ça se situe sur ta maison par exemple, et que ta mairie est ok tu peux passer sur ton habitation. Nous la lagune est surdimensionné aussi ça ne gène pas d'avoir des eaux un peu chargées dans le réseau. Après si tu dois te faire construire une mini station de traitement/prétraitement pour moi c'est la clef sous la porte direct.
Glou Glou 3000
Ch'ti nouveau
Messages : 22
Inscrit depuis : 8 jours
Brasseur : Pro
A été remercié : 4 fois

Re: Je me lance ! ... et je flippe un peu...

Message par Glou Glou 3000 »

sirhotman a écrit : 05 août 2022 11:51 Pour le lavage des bouteilles, j'ai un devis actuel à 0.20HT/bouteille quelque soit le volume. Ça te laisse une idée.

Un marge de 2€ du litre ça me parait vraiment ricrac pour en vivre, idéalement à la CMA on m'avait donné 70% de marge pour la vente direct. Avec ce chiffre je sort des bouteilles à 6€ la 75cl et ça génère une bonne rentabilité de la brasserie. On remet dans le contexte c'est une activité secondaire pour moi et mes volumes sont faibles (20HL/ans) mais la brasserie s'autofinance et me permet quelques extra. C'est ce que je visais donc c'est bon. Mais pour en vivre réellement faut taper dedans vraiment et je met en garde par rapport à la vie de famille, le nombre d'heures de travail est assez dingue et sous estimé et il faut que tout le monde sache dans quoi il s'engage ;)

Cout de traitement des bio déchets, c'est variable, soit tu peux avoir une convention de don avec un agri soit tu es en ville et c'est bien plus cher. L'assainissement si tu es déjà raccordé et que ça se situe sur ta maison par exemple, et que ta mairie est ok tu peux passer sur ton habitation. Nous la lagune est surdimensionné aussi ça ne gène pas d'avoir des eaux un peu chargées dans le réseau. Après si tu dois te faire construire une mini station de traitement/prétraitement pour moi c'est la clef sous la porte direct.
Merci pour ton retour.

70 % de marge pour un prix de vente a 8euros le litre, ça te fais un cout de production autour de 2,5 euros le litre c'est bien ça ?
Je me demande comment tu fais pour y arriver. Par rapport a mes estimations quels sont les plus gros écarts ?
Répondre